Les Sabres Grisés

Forum de l'équipage des Sabres Grisés pour le jeu World Of Warcraft (WOW). Vous pouvez accéder à notre site web en cliquant sur la section la Cabine des co-capitaines, ensuite c'est le tout premier post. Bon vent ! (vive Thalassa ;op)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Belore, en quête d'ancre à poser.

Aller en bas 
AuteurMessage
Belore

avatar

Nombre de messages : 137
Age : 31
Localisation (dans le jeu) : Rennes
Grade : Mousse
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Belore, en quête d'ancre à poser.   Mer 17 Mai - 12:28

Nom : Belore Hiosei
Race : Elfe de la nuit
Sexe : homme
Age : 40 ans
Classe : Voleur
Type de jeu : maniement de diverses armes, utilité au combat.
Arme de prédilection : techniques d'envols aux épées confirmées.
Signes particuliers : d'habitude solitaire, mais toujours partant pour offrir son aide à autrui.
Passions : les endroits calmes, emplissants de quiétude, ainsi que les coutumes humaines.

Histoire :

Je suis né à Reflet-de-lune, alors que ma mère tentait de traverser le repaire des Fulborg Grumegueule, pour quémander aux druides de la soigner de la corruption qui l'avait touchée dans la sordide région de Gangrebois. Un humain voleur, qui s'y était infiltré, l'a aidée à me mettre au monde avant son dernier souffle. Il m'a confié au Cercle cénarien, sa faute d'avoir souillé les terres sacrées des druides fut pardonnée par son action bienveillante. Les sorts et les techniques de druides m'ont été appris, et je jurai d'en faire usage au service des Elfes de la nuit.

Suite à cela, je me suis appliqué à parfaire mon entraînement de transformation, et me suis engagé à faire baisser le nombre des assaillants à ma communauté parmis la Horde. J'ai essuyé de nombreuses batailles, infiltré des camps ennemis et versé beaucoup, trop de sang.

J'eus une alliance secrète avec une prêtresse de la Lune, Eshnelia, qui malheureusement fut découverte : son statut au temple d'Elune ne lui permettait pas un compagnon. Sa hiérarchie comme la mienne s'assurèrent que nous ne puissions plus nous revoir, m'envoyant en guerre. Dans les quelques mois suivant ce déchirement, l'unique et dernière nouvelle que j'ai pu recevoir de mon amour était un simple mot, m'annonçant que notre fille Al'Shar, âgée d'une semaine, était née dans de bonnes conditions, et allait être éduquée à la contemplation de la Lune.

Je n'ai eu de nouvelles d'Eshnelia que des rumeurs selon lesquelles elle était décédée d'une maladie dûe à la corruption, transmissible sexuellement. Personne n'y croyait cependant, puisque la prêtresse n'a jamais posé un seul regard hors de Darnassus. Ma culpabilité s'accrût par cette idée d'être le seul connaissant ma faute.

Par haine contre la corruption qui m'avait retiré l'amour de ma mère et de ma compagne, j'ai désiré effacer d'Azeroth tout attachement à la Légion, à commencer par la Horde. Le sang chaud sur mes griffes et mes crocs ne m'en paraissait que plus sale.

Aux quinze ans de la mort d'Eshnelia, me rendant au puits de lune du temple, lieu de recueillement, j'étais accompagné dans ma douleur par une jeune prêtresse de la Lune. Je ne lui ai révélé qu'une affection que j'avais pour sa mère, ne voulant pas lui causer d'ennuis. J'ai appris au fil du temps à connaître Al'Shar, et à l'aimer comme ma fille. Le sentiment touchait la réciprocité, mais elle gardait une distance considérable avec moi, dûe à mes nombreuses actions meurtrières.

Ce fut le jour où, revenant aux frontières de la mort d'une bataille épique, je me rendis au temple pour demander des soins, qu'elle me vit en première ; j'étais couvert du sang de mes assaillants qui perdirent tous la vie sous mes attaques acharnées. Al'Shar m'offrit ses soins par la lumière d'Elune, soufflant dans mon oeille engourdie qu'elle ne voulait plus jamais me revoir.

Je me suis exilé aux abords de Teldrassil, abandonnant définitivement les pouvoirs qui m'eurent été conférés par Cénarius et ses enfants. Cinq ans de ma vie se sont écoulés dans un lagon où je n'avais nulle visite. Cette période de solitude s'est achevée au jour où l'eau, dans laquelle je plongeai, m'apporta par le courant des débrits et des cendres de Darnassus. Effaré par cette horreur que je n'avais pu contenir, je me rendis à la capitale, où j'appris que Tyrande avait été attaquée par la Horde. Ses pouvoirs grandioses ont mit les lâches en fuite, mais une prêtresse avait disparu dans le tumulte. Les prières d'Al'Shar manquaient à Elune.

M'inspirant des techniques de furtivité de la panthère, qui était un modèle pour les druides exerçant les transformations animales, j'ai décidé de parcourir à nouveau ce monde en guerre, sur les traces de ma fille et unique amour. Je m'entraîne à nouveau pour retrouver ma combativité, pourtant dégoûté à jamais de la violence et des tueries. Mon intention est de résoudre les difficultés des voyageurs se trouvant sur mon chemin, dans l'espérance d'atteindre les marécages d'Âprefange où Al'Shar a été vue pour la dernière fois par des humains, entre les mains d'orcs et de trolls se rendant au repère d'Onyxia. Les sentinelles de qui je tiens ce témoignage ont affirmé avoir vu la troupe de la Horde repartir aux Tarides quelques heures plus tard, réduite en effectifs de moitié et pesante de l'absence de ma fille.

Au cours de mes recherches pour un équipement adapté à mon niveau d'utilisation des armes, j'ai fait la fructueuse rencontre de Nijmaâ, qui m'a redonné la rage de vaincre et le désir d'évoluer. Elle et Ellyriana m'ont conté l'histoire des Sabres Grisés, et invité à festoyer à Baie-du-Butin, quartier général de votre clan, où un navire y lève régulièrement l'ancre pour se rendre à Theramore. Mon caractère solitaire s'est aussitôt effacé lorsque j'entendis de leurs bouches la proposition de vous rejoindre.


[Pour le choix de poste, ni ma classe ni mes métiers ne concordent avec un poste, à part l'abordage ^^ Vu mon niveau (24), je suis pas totalement sûr de pouvoir battre d'affilée quelques 60 parmis vous, mais ça coûte rien d'essayer ;D ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyriana
co-capitaine
avatar

Nombre de messages : 541
Age : 35
Localisation (dans le jeu) : Baie du Butin, derrière un bon alcool, dans une pièce enfumée
Grade : Co-capitaine
Poste : Co-capitaine
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Belore, en quête d'ancre à poser.   Mer 17 Mai - 13:10

très bien, bienvenu parmis nous !

tu pourras me demander (ou à Nij) de t'engager in-gale quand tu voudras

_________________
Ellyriana Venthurlant, co-capitaine des Sabres Grisés.
http://armory.wow-europe.com/?#character-sheet.xml?r=Les+Sentinelles&n=Ellyriana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon.vallee.free.fr/sabresgrises.html
Belore

avatar

Nombre de messages : 137
Age : 31
Localisation (dans le jeu) : Rennes
Grade : Mousse
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Belore, en quête d'ancre à poser.   Lun 29 Mai - 19:38

[HRP] Je m'excuse par avance de la période à durée indéterminée qui va suivre sans me voir connecté, pour cause de problèmes financiers ^^ [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyriana
co-capitaine
avatar

Nombre de messages : 541
Age : 35
Localisation (dans le jeu) : Baie du Butin, derrière un bon alcool, dans une pièce enfumée
Grade : Co-capitaine
Poste : Co-capitaine
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Belore, en quête d'ancre à poser.   Lun 29 Mai - 19:51

[hrp] pas de mal bon courage à toi !

_________________
Ellyriana Venthurlant, co-capitaine des Sabres Grisés.
http://armory.wow-europe.com/?#character-sheet.xml?r=Les+Sentinelles&n=Ellyriana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon.vallee.free.fr/sabresgrises.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Belore, en quête d'ancre à poser.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Belore, en quête d'ancre à poser.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sabres Grisés :: Gestion de l'équipage (Les Sentinelles) :: le panneau d'affichage (les Sentinelles)-
Sauter vers: