Les Sabres Grisés

Forum de l'équipage des Sabres Grisés pour le jeu World Of Warcraft (WOW). Vous pouvez accéder à notre site web en cliquant sur la section la Cabine des co-capitaines, ensuite c'est le tout premier post. Bon vent ! (vive Thalassa ;op)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Zahargoth

Aller en bas 
AuteurMessage
zaha et merry



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Zahargoth   Lun 10 Avr - 1:51

nom: Zahargoth
race: elfe de la nuit
sexe: homme
âge: 125 ans
classe: Guerrier romantique
grade/poste: vise le poste d'apprentis armurier ( armes )
type de jeu: Seul j'evite le combat brise genou et me sauve
Avec merry je me bats jusqu a l inconscience afin de beneficier des soins de Merry qui elle ne meurt jamais
arme de prédilection: l'epee (ambidextre)
signes particuliers: jamais sans ma Merry
passions: les bras de Merenwen ses delires les longues balades les pic niques la mine et le farmage en general la forge (280 )



histoire:


Son regard se perdait dans les ombres dansantes que la lune dessinait, hasardeuse, sur les arbres de la grande foret d Ashenvale ; féerie de sombre contraste et de lumière rare. Le commandeur Zahargoth laissa son âme errer dans le doux repos des sens. Il se sentait enfin en paix et, lorgnant oisivement le jeune guerrier dont il avait la charge, il se remémora l'époque noire où il était prisonnier dans un camps de bûcheron.

_ Sa captivité avait été longue. Seul elfe de la nuit, il devait la partager avec des humains. Ces derniers pour survivre avaient su oublier tous les codes de l'honneur et n étaient plus que de misérables loqueteux. Ils lui donnait la nausée.
Issue d'une famille de chasseur, il était peut être doué pour la traque, mais cette fois le gibier c était lui. Il aurait préféré être mis a mort mais les hordeux en avaient décidé autrement, préférant le « domestiquer », riant de la haine et du désarroi qui animait le jeune elfe contraint à cogner de sa hache ses frères arbres.
Un soir il trouva sa captivité trop longue et une épée aussi. Ce soir là, le jeune chasseur se livra a une danse extatique et, au rythme du sifflement des lames, traça d 'étranges runes sur le corps de ses ennemis. Ce soir là le jeune Zahargoth avait goûter au sang. Faute de proies il cessa d être chasseur. La rage, la rancœur et la haine devinrent la source d’une soif de vengeance qui le conduisit à errer sans but, sans âme … pantin aveugle accouder au vent pour ne pas tomber. _

Zahargoth frissonna. Il remua les braises du feu discret afin de calmer la soudaine sensation de froid qui l'engourdissait. Le disciple surveillait les environs, fier d accompagner le Commandeur. Le maître se ressaisit un court instant, mais les souvenirs ne cessaient d'affluer : torrent furieux l'arrachant aux feux, aux arbres, aux dangers éventuels, l'entraînant au loin pour l'engloutir dans les remous du passé, où il coula à pic.

_ Sensation de noyade … le grondement des tumultes… un feu intense au plus profond de ces poumons…, dans un souffle qui lui coûtait il ouvrit les yeux : au dessus de lui, calme et sereine, la plus belle elfe qu'il lui ai été donné de voir lui adressait un sourire doux et apaisant.
Des chasseur lui avaient ramener le corps apparemment sans vie de Zahargoth une semaine plus tôt. Contre tout espoir, Indis l'avait soigné, veillé jours et nuits, repoussant la mort qui s'accrochait._

Indis… plus qu'une empreinte résiduelle ou un banal souvenir.
Indis… une part de lui même ; la part des rêves ; l 'apaisement salutaire qu'il recherchait dans la furie des combats.
Indis… le visage de la renaissance ; sa déesse à qui, secrètement, il adressait toute ses prières.

Le feux s'était éteint mais un étrange sourire éclairait le visage de Zahargoth.

Il se souvint aussi des années de chaos qui suivirent le passage de la légion ardente.
les elfes n'étaient plus que l ombre de ce qu'ils avaient été. De valeureux guerriers mesuraient leur force et leur courage avec de jeunes recrues sans expériences. Bien plus que son immortalité, le peuple elfe avait perdu sa fierté et semblait abandonner toute sagesse pour se prélasser dans la fange d'instincts bas et vils qui étaient l'apanage des jeunes races. L'alliance, notamment avec les humains, semblait accélérer le processus. Aux yeux de Zahargoth, la culture elfique sombrerait bientôt dans l'oublie.
Indis le comprennait que trop : les poings serrées, elle acquiesçait et imprégné de la tristesse qu'elle lisait sur les yeux de son patient, elle laissa son regard se troubler.
Maintes fois leurs pleurs résonnèrent dans la nuit mais les larmes étaient sèches et amères ; faute d'irriguer leur joues, elles firent grossir une colére sourde qui allait sceller leur destin.

Le commandeur fit signe à son disciple. Le soleil commençait à poindre, ils s'enfoncèrent dans la forêt dense afin de retrouver la tiédeur de la pénombre.
Bientôt les Larmes (1) de l'Arbre-Monde couleraient, salvatrices, sur ce monde à la dérive.

(1) larmes : faction armée de la guilde "la voix de l'arbre-monde 1 larme regroupe au minimum un lanceur de sort, un guerrier et un voleur ou chasseur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zahargoth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sabres Grisés :: Gestion de l'équipage (Les Sentinelles) :: le panneau d'affichage (les Sentinelles)-
Sauter vers: